Outillage anti-étincelant

AccueilComprendre les ATEXOutillage anti-étincelant

La manipulation d'outillage en zone ATEX est un sujet important, mais souvent trop peu connu des utilisateurs sur le terrain. En contact avec certains types de vapeurs, gaz et poussières inflammables, l'utilisation d'outils classiques en acier peut provoquer en un frottement ou choc des étincelles, élément qui peut conduire à une explosion. Cette page réunit les informations basiques à connaître pour réduire ces risques d'explosion, en remplaçant notamment les outils traditionnels par des outillages anti-étincelants dans les environnements à caractère explosible.

Contexte :

L’utilisation d’outillages métalliques en atmosphères explosibles peut s’avérer être une opération risquée et dangereuse.

La législation ne prévoit pas pour le moment de certifications ATEX a proprement parlé pour les outillages utilisables en zones à risques d’explosions. Ainsi, les outillages antidéflagrants n’entrent pas dans le champ d’application de la directive ATEX 94/9/CE et 2014/34/UE. En revanche, nous trouvons heureusement des outils parfaitement sécurisés grâce à leurs propriétés.

Il existe cependant une norme NF E 74-400 (Outils à mains revêtus pour travail en atmosphères explosibles) concernant les outils métalliques à main définit l’ensemble des différents revêtements spécifiques (en PVC) pour assurer sa protection en zones ATEX du groupe II (A et B) suivant la NFC 23-514, de couleur bleue. Ces outils disposent d’un revêtement en PVC qui permet de réduire les risques.

La nature du danger peut provenir d’une utilisation inadéquate de l’outil ou d’un incident lors de son utilisation dans un environnement à caractère explosif par exemple, et entraîner la production d’une étincelle due aux frottements ou chocs subits par l’outil. L’utilisateur risque alors de déclencher une explosion.

 

Les alliages de métaux anti-étincelants :

Il existe heureusement un moyen sûr de prévenir ce genre d’accident : en utilisant des outils aux propriétés anti-étincelantes (non générateurs d’étincelles).

Grâce à différents alliages en métal, il est possible d’obtenir des outils qui peuvent être utilisés en parfaite sécurité dans les zones ATEX. Ces derniers n’ont pas la même dureté que l’outillage traditionnel en acier. Les plus utilisés et les plus connus sont les alliages en cuivre béryllium (Cu Be) et en bronze béryllium (Al Br).

Rappel : Les groupes de gaz concernés :

  • IIA : Acétone, Butane, Gaz naturel, Méthanol, Propane
  • IIB : Ethylène

Attention, la classe IIC est exclue (Hydrogène/Acétylène).

Les principales différences entre le CUivre BEryllium et l’ALuminium BRonze :

  • Leur résistance
    • Cu Be : 35 – 40 HRc
    • Al Br : 25 – 30HRc
  • Leur utilisation
    • Cu Be : peut être utilisé dans tous les cas de manière sûre, à condition que la température superficielle de l’outil ne dépasse pas le niveau de température pour chaque gaz.
    • Al Br : peut être utilisé de manière sûre dans en zones 2/22 sauf pour le groupe IIC.
  • Leur prix
    • Le Al Br est environ 30% moins cher que le Cu Be, cela est dû aux matériaux utilisés.

 

Champs d’applications :

L’outillage antidéflagrant peut être utilisé en zones à risques (par exemple les installations du type SEVESO) en présence de certains gaz et poussières cités plus haut, des zones 1 / 2 / 21 / 22.

Nous proposons sur Zone-Atex plusieurs outils aux propriétés anti-étincelantes utilisables en tout sécurité en zones à risques d’explosion. Pour les consulter, nous vous invitons à cliquer sur : Outillage antidéflagrant

Crédits. 161 : clé polygonale à frapper en cuivre béryllium

Contactez nous par téléphone
Une question, un renseignement ?
Appelez-nous au 04 32 40 46 41
09H-17H du lundi au jeudi
09H-16H30 vendredi